La FNEA dénonce les coûts trop élevés de la rentrée en formation d’audioprothésiste

Les frais de rentrée ont augmenté de 4,22% cette année, auxquels s’ajoutent d’autres hausses et frais annexes qui précarisent encore un peu plus la situation des étudiants, selon la FNEA.

Lucien Brenet, publié le 30 août 2023

La FNEA dénonce les coûts trop élevés de la rentrée en formation d’audioprothésiste

La FNEA a tiré la sonnette d’alarme, dans un communiqué publié mardi 29 août 2023. A l’approche de la rentrée, l’association étudiante a tenu à alerter sur la hausse « significative » du coût moyen de la rentrée pour les étudiants en audioprothèse par rapport à l’année dernière.

Selon les données de la FNEA, le coût moyen de la rentrée, pondéré en fonction des effectifs de chaque école pour les étudiants non boursiers en audioprothèse ont augmenté de 4,22%. Cela correspond à un coup moyen de 3244,74 euros pour 2023 contre 3113,30 euros en 2022. « Cette augmentation, qui était de 2,32 % l’année précédente, témoigne des pressions financières croissantes auxquelles les étudiants en audioprothèse font face. », indique le communiqué.

La Contribution de Vie Étudiante et de Campus en hausse

L’association ajoute qu’à cette pression financière supplémentaire s’additionne l’éloignement géographique lié aux stages qui nécessite notamment de trouver un logement. Avant cela, c’est dès l’inscription sur Parcoursup que les futurs étudiants doivent mettre la main au portefeuille. « Les étudiants doivent payer des frais de dossiers multiples lors de leur inscription sur Parcoursup s’ils souhaitent candidater dans plusieurs écoles », fait remarquer la fédération. Elle suggère d’imposer des frais d’un montant de 80 euros une seule fois pour la réalisation de neuf vœux, plutôt que quatre fois comme c’est le cas actuellement.

Autre hausse, du côté de La CVEC (Contribution de Vie Etudiante et de Campus) cette fois. Indexée à l’inflation, elle augmente chaque année depuis cinq ans. Alors qu’elle était de 90€ en 2018, elle atteint désormais 100€ pour la rentrée prochaine. La FNEA revendique ainsi que le montant soit désindexé et fixé par arrêté ministériel. Selon elle, ce sont aussi les gratifications de stages qui devraient être augmentées.

Ce n’est pas la première fois que la FNEA évoque les difficultés financières, mais aussi émotionnelles, que rencontrent les étudiants en audioprothèse. En 2021, la fédération avait par exemple attiré l’attention sur l’impact de la crise sanitaire sur les élèves en formation.

Dans la même rubrique
  • Accessoires
  • Actualités
  • Fabricants
  • Innovations et produits
  • Matériels et logiciels
  • Produits
  • Actualités
  • Marché
  • Politique de santé