Les chiffres 2023 de l’audiologie actualisés

Le président du Syndicat des Audioprothésistes Brice Jantzem a actualisé les chiffres 2023 du marché de l’audiologie lors du Congrès des audioprothésistes, qui s'est tenu fin mars 2024 à Paris.

Nathalie Bloch-Sitbon, publié le 19 avril 2024

Les chiffres 2023 de l’audiologie actualisés

Le SDA (Syndicat des Audioprothésistes) est parvenu à produire des chiffres inédits du secteur de l’audition, grâce aux données du SNDS (Système national des données de santé) qui regroupe l’ensemble des feuilles de soin. La requête a été faite sur tous les codes LPP d’aides auditives hors entretien et suivi. La date retenue est celle du remboursement.
Lors du dernier Congrès des audioprothésistes, Brice Jantzem a actualisé les chiffres pour l’année 2023. Parmi ceux-là, on retiendra :

• le nombre d’établissements d’audioprothèse a augmenté de 48,7 % en 3 ans, passant de 5 066 en 2020 à 7 531 en 2023 ;

• en 2023, le nombre moyen d’aides auditives fournies par établissement était de 195, contre 230 en 2020 ;

• les magasins d’optique-audio représentaient 12,47 % des ventes en 2023, contre 14,60 % en 2020, soit une perte de 2,13 % de part de marché en deux ans ;

• le chiffre d’affaires moyen par établissement a perdu 9,3 % entre 2022 et 2023, pour atteindre 255 185 € ;

• le taux de classe I était de 32 % en 2023 ;

• toutes classes confondues, le prix moyen d’une aide auditive est passé de 1 535 €, en 2019, à 1 315 €, en 2023, soit une baisse de 14,3 % ;

• le prix moyen des appareils de classe II était de 1 484 € en 2023 ;

• le panier moyen par personne était de 2 706 € en 2019 et est passé à 2 501 € en 2023, soit une baisse de 7,6 % ;

• le taux d’appareillage binaural est passé de 88 % en 2019 à 95 % en 2023 ;

• en 2023, les moins de 20 ans représentaient 1 % des bénéficiaires, les 20-64 ans 22,8 %, les 65-74 ans 25,6 %, les 70-84 ans 30,1 %, et les 85 ans et plus 20,4 % ;

• l’âge médian des bénéficiaires est resté stable, même si l’effectif est plus important, à environ 75 ans, que ce soit avant ou après la réforme ;

• en 2023, 59 % des aides auditives ont été prescrites par un ORL, et plus de la moitié des prescriptions ORL sont rédigées par des médecins de plus de 60 ans, confirmant le vieillissement de cette profession ;

• les médecins généralistes ont prescrit 37,6 % des aides auditives présentées au remboursement en 2023, contre 42,8 % en 2022. Depuis octobre 2022, les généralistes ne sont en théorie plus autorisés à prescrire la première aide auditive s’ils n’ont pas suivi une formation spéciale ; or très peu l’ont fait. Pourtant, il semble que l’Assurance Maladie soit tolérante face à cette interdiction, d’autant plus qu’elle n’a techniquement pas les moyens de vérifier que le généraliste est certifié ou non ;

• le nombre d’audioprothésistes était de 5 110 selon la Drees en 2023.

Invité à commenter ces résultats, Guillaume Joucla, président du pôle Audiologie du Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (Snitem) et directeur général de Sonova France, a souligné que les prix des aides auditives baissaient, malgré le contexte inflationniste et bien que les fabricants faisaient évoluer le niveau de leurs appareils de classe I.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Enseignes
  • Vie pro
  • Actualités
  • Législation
  • Politique de santé
  • Pratique
  • Société
  • Vie pro