TikTok : un relai pour les aides auditives ?

En France, le traitement réservé au sujet des aides auditives sur l’application TikTok oscille entre humour et sensibilisation de la part des tiktokeurs... et communication timide des acteurs du secteur.

Lucien Brenet, publié le 11 mai 2023

TikTok : un relai pour les aides auditives ?

La génération Z s’est emparée du sujet des aides auditives sur l’application TikTok. Elle n’hésite pas à sensibiliser, mais aussi à dédramatiser la question en la traitant avec humour. Une simple recherche « aides auditives TikTok » dans son moteur de recherches préféré suffit à s’en rendre compte.

Entre humour et sensibilisation

Certains internautes dispensent par exemple des conseils et tutos. MattJohann, un infirmier qui compte près de 190 000 abonnés, répond par exemple à la question : « Est-ce que je peux mettre des écouteurs en ayant des appareils auditifs ? »

Sosohihii23 (62 000 abonnés) est malentendante. Dans une vidéo de réponse à un commentaire lui demandant si elle est « sourde », elle explicite alors sa situation avec un petit point vocabulaire : « je suis plutôt malentendante » précise-t-elle. Elle révèle ensuite ses appareils auditifs et en explique le fonctionnement. « Oui j’entends le son parce que c’est bluetooth, je peux appeler avec ça, je peux tout faire avec ça, donc oui forcément j’entends, et ça ne m’empêche pas de danser… ».

D’autres, comme Mathieuhannedouche (1,5 million d’abonnés) ont choisi l’humour pour évoquer leur quotidien avec des aides auditives. A travers par exemple, une série de vidéos intitulée « Danser sans appareil auditif ».

Des professionnels aux abonnés absents   

On a tendance à l’oublier, mais en France, 6% des 15-24 ans sont concernés par la déficience auditive incapacitante (perte d’audition supérieure à 40dB pour un adulte et 30 dB pour un enfant). Si l’application pourrait faciliter la mise en relation, les acteurs du secteur des aides auditives se font pourtant discrets sur celle-ci.

Oui, certains sont bel et bien présents, mais quid de leur impact ? Le réseau d’audioprothésistes français Audilab a par exemple ouvert fin 2022, un compte, sous l’appellation LelabAudilab, afin de recruter de nouveaux talents. Mais avec 34 abonnés seulement, la portée de la démarche semble limitée. Idem pour l’enseigne Sonoly_France qui publie régulièrement mais ne compte que 12 abonnés. Le fabricant d’aides auditives Oticon Medical a lui aussi ouvert une page, mais ne fait guère mieux, avec 47 abonnés et aucune publication à ce jour. En France, HearClear, un apporteur de clients venu du Royaume-Uni, à la recherche de 300 personnes pour tester des aides auditives, a mis en ligne une vidéo annonce sur TikTok. La publication a été “likée” plus de 3000 fois en une semaine. Mais pour l’essentiel, le sujet reste abordé par les utilisateurs au gré des publications.

 

 

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Enseignes
  • Évènements
  • Actualités
  • Évènements
  • Organisations professionnelles
  • Politique de santé
  • Vie pro