Journée Nationale de l’Audition : près de 250 000 personnes testées

Fort des résultats de la 27e édition de la Journée nationale de l’Audition, la JNA négocie un panier de soins.

Lucien Brenet, publié le 15 avril 2024

Journée Nationale de l’Audition : près de 250 000 personnes testées

Un mois après la campagne 2024 de la Journée nationale de l’Audition, axée cette fois-ci sur les acouphènes, l’heure est au bilan pour la JNA.

Chiffres à l’appui, l’association s’est réjouie de l’impact « significatif » que cette démarche a eu. Au total, 67 partenaires et mécènes étaient engagés à ses côtés pour cette 27e édition. 2 550 acteurs et organisateurs se sont mobilisés dans toute la France, parmi lesquels des audioprothésistes, des médecins ORL, des sophrologues, des hôpitaux, des écoles, des collèges, des lycées, des universités, des centres communaux d’action sociale, des pouvoirs publics, des collectivités, des associations, des entreprises, des services de santé au travail, des mutuelles, des CPAM, des maisons de retraite, des CRIJ, des ARS, des médecins généralistes, des cliniques, des groupes de prévoyance santé, et des pharmaciens.

Les acouphènes comme fil rouge

Surtout, 248 500 personnes ont fait tester leur audition et 55 500 paires de bouchons d’oreille ont été distribuées. Quelques 250 participants ont suivi la conférence au Ministère de la Santé et de la Prévention. « Deux études scientifiques et un baromètre ont permis de faire un point sur la situation des acouphènes en 2024 », écrit l’association. Côté patients, 2 000 personnes acouphéniques ont répondu à l’étude PESA (poids économique et social des acouphènes). En outre, la question des acouphènes a été largement relayée dans les médias grand public, selon la JNA.

« Nous sommes convaincus que grâce à la sensibilisation, nous pouvons continuer à réduire les risques liés à la perte auditive et permettre à chacun de vivre pleinement sa vie. Nous vous remercions pour votre engagement à nos côtés », a salué Jean-Luc Puel, président de l’Association JNA, sur LinkedIn. Ce dernier a également indiqué qu’un panier de soins était en cours de négociation avec les pouvoirs publics. « Il est urgent de mettre fin à la double peine liée à l’absence de reconnaissance des acouphènes : la souffrance et le coût. »

Les acouphènes resteront le fil rouge de l’association pour l’année en cours, « avec une alerte dans le cadre de la prévention lors des festivals et concerts de l’été à l’occasion des JO Paris 2024 et de la Semaine de la Santé Auditive au Travail 2024 », conclut Jean-Luc Puel.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Aides auditives
  • Implants
  • Innovations et produits
  • Nouvelles technologies
  • Produits
  • Actualités
  • Aides auditives
  • Évènements
  • Innovations et produits
  • Marché
  • Organisations professionnelles
  • Politique de santé
  • Produits
  • Vie pro