La Fondation de l’Audition ouvrira un espace sans musique à Rock en Seine

Rock en Seine accueillera pour son édition 2023, le dispositif RelaxSon de la Fondation pour l'Audition. Un espace de pause sonore qui servira également à sensibiliser les festivaliers sur le sujet de la santé auditive.

Lucien Brenet, publié le 11 juillet 2023

La Fondation de l’Audition ouvrira un espace sans musique à Rock en Seine

Un espace sans musique… au Festival Rock en Seine. La démarche a de quoi surprendre, mais finalement, pas tant que cela. La Fondation pour l’Audition intervient sur différents festivals depuis plusieurs années déjà. Baptisé Relaxson, cet espace est dédié à la détente et à la relaxation, mais vise avant tout à sensibiliser les festivaliers sur la fragilité de leur audition.

Dans cet espace, sera diffusé à travers des casques à réduction de bruit, une bande son de 8 minutes intitulée « Fermez les yeux et protégez vos oreilles avec Relaxson ! » Une compilation composée de bruits blancs, de bruits de nature et des messages de prévention à la protection de l’audition.  « Une véritable pause pour les oreilles, permettant aussi de prendre conscience du niveau sonore auquel on s’expose durant un concert… », écrit la Fondation dans un communiqué.

Promotion d’un test auditif

L’espace Relaxson sera ouvert le mercredi 23/08 de 17h à 22h, le vendredi 25/08 de 15h à 22h, le samedi 26/08 de 14h à 22h et le dimanche 27/08 de 13h à 22h sur le site du festival à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

Les festivaliers auront également la possibilité d’y tester « Höra ». Cette application de repérage des troubles de l’audition évalue le capital auditif et les troubles de l’audition grâce à un test d’audition dans le bruit appelé, « le test des 3 chiffres ».

Des bouchons d’oreille seront aussi distribués gratuitement par la Région Île-de-France, détaille Rock en Seine sur son site internet.

Depuis un décret daté du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés, les festivals et les lieux diffusant des sons amplifiés à titre habituel sont dans l’obligation de fournir des mesures de protection du public, dont les zones de repos font parties.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Enseignes
  • Vie pro
  • Actualités
  • Législation
  • Politique de santé
  • Pratique
  • Société
  • Vie pro