Les malentendants utilisant des aides auditives vivraient plus longtemps

Une étude publiée dans The Lancet Healthy Longevity avance que le port régulier d'appareils auditifs pourrait réduire le risque de décès prématuré chez les personnes malentendantes.

Lucien Brenet, publié le 08 janvier 2024

Les malentendants utilisant des aides auditives vivraient plus longtemps

La perte auditive, un facteur sur la santé et la mortalité ? C’est en tout cas ce que suggère une étude de chercheurs de l’Université de Californie du Sud, menée par Janet S. Choi, et qui compte parmi ses membres Franck Lin, connu pour avoir établi un lien entre perte auditive et déclin cognitif.

Cette nouvelle recherche a été menée sur un peu moins de 10 000 adultes américains dans le cadre d’une enquête nationale sur la santé entre 1999 et 2012. Selon les résultats, les adultes malentendants qui utilisaient régulièrement des appareils auditifs avaient 24 % de risque en moins de mourir par rapport à ceux n’utilisant pas d’appareils auditifs. Les chercheurs ont tenu compte des niveaux de perte auditive, des caractéristiques démographiques et des antécédents médicaux des participants.

« Cependant, on ignore actuellement si la rééducation avec utilisation d’appareils auditifs est associée à une mortalité plus faible », écrivent les chercheurs. Les recherches n’ont pas non plus identifié de différence de mortalité entre les utilisateurs non réguliers d’aides auditives et ceux qui n’en utilisaient jamais.

Des études futures seront nécessaires afin d’interpréter ces données et d’identifier plus clairement le potentiel protecteur de l’utilisation d’appareils auditifs, ainsi que les causes réelles de ce risque de mort prématuré.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Législation
  • Organisations professionnelles
  • Politique de santé
  • Vie pro
  • Accessoires
  • Actualités
  • Fabricants
  • Innovations et produits
  • Matériels et logiciels
  • Produits
  • Actualités
  • Marché
  • Politique de santé