Aux Etats-Unis, des tiktokeurs propagent une langue des signes erronée

Une enquête du Washington Post révèle que des créateurs de contenus entendants interprètent des chansons en utilisant la langue des signes de façon approximative.

Lucien Brenet, publié le 15 mai 2023

Aux Etats-Unis, des tiktokeurs propagent une langue des signes erronée

Mauvais signes. C’est l’une des tendances à la mode sur TikTok, des créateurs de contenus utilisent la langue des signes pour traduire des chansons. Preuve de l’engouement pour cette pratique et plus globalement, de l’intérêt que suscite la langue des signes, mi-avril, le hashtag #ASL (pour ‘American Sign Language’) a été vu plus de 7 milliards de fois sur TikTok, d’après le média américain Insider.

Problème, le Washington Post nous apprend que certaines paroles des chansons sont rendues incompréhensibles par des erreurs de traduction. La faute à une mauvaise gestuelle qui peut modifier la signification d’un mot. Ainsi, le créateur de contenus Scott Berends (1 million d’abonnés), a voulu signer le mot « trouble », qui veut dire « inquiétude » en français, mais a en réalité effectué un mouvement voulant dire « Awesome », « incroyable ».

« Des effets dévastateurs »

L’Association nationale des sourds (NAD) s’inquiète de voir ces erreurs de traduction se propager sur TikTok. Elle a publié en réponse, une vidéo dans laquelle elle rappelle que ces créateurs n’ont pas le niveau de compréhension linguistique et de compétences pour enseigner la langue des signes. Et ces mauvais enseignements peuvent avoir « des effets dévastateurs sur la communauté malentendante », s’inquiète la NAD.

Le Washington Post a d’ailleurs révélé que certains utilisateurs ayant signalé ces erreurs ont vu leurs commentaires supprimés et ont même été parfois bloqués par les créateurs.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Enseignes
  • Vie pro
  • Actualités
  • Législation
  • Politique de santé
  • Pratique
  • Société
  • Vie pro