Six Français sur dix touchés par une perte d’audition éprouvent des difficultés lors des événements festifs

Le réseau d’optique et d’audition mutualiste Ecouter Voir a dévoilé les résultats d’une enquête sur la perception des troubles auditifs en France. Il en ressort que 62% des personnes malentendantes rencontrent des difficultés lors des moments festifs.

Lucien Brenet, publié le 06 décembre 2023

Six Français sur dix touchés par une perte d’audition éprouvent des difficultés lors des événements festifs

À l’approche des fêtes de fin d’année, le réseau Ecouter Voir publie les résultats d’une enquête réalisée avec l’institut de sondage Ifop. La période n’a rien d’un hasard puisque c’est notamment lors des fêtes que la perte auditive se fait le plus ressentir. C’est d’ailleurs le premier chiffre mis en avant par l’étude, 62% des sondés souffrant d’une perte d’audition estiment que les moments festifs, où les interactions sociales sont nombreuses, les mettent en grande difficulté. 

« Les sondés souffrant de déficience auditive déclarent être particulièrement gênés lors de conversations avec un groupe de personnes (70 %) et de repas de famille comme les fêtes de fin d’année (62 %), suivi de près par les soirées avec de la musique (61 %) », détaille un communiqué. Ce qui, selon le réseau, peut pousser des personnes souffrant de pertes auditives à s’isoler. La télévision et l’usage du téléphone sont tous deux également sources de difficultés pour respectivement 55% et 46% des sondés.

Le principal frein : le prix

Si l’appareillage est nécessaire pour contourner ces difficultés, l’étude met en exergue que seuls 29% des personnes souffrant d’une perte auditive se sont équipées, quand seulement 52% ont consulté un spécialiste ORL ou un médecin généraliste, et 44% ont réalisé un bilan auditif. Si les Français semblent insuffisamment préoccupés par leur santé auditive selon le réseau, c’est aussi la question du prix (45% des répondants) qui freine l’adoption des aides auditives et ce, malgré le 100% Santé. Le réseau milite ainsi pour que les pouvoirs publics et les professionnels de santé communiquent plus largement autour de ce mécanisme.

Le réseau veut tout de même avoir le verre à moitié plein. Selon son constat, le regard porté sur les aides auditives change. Un indispensable pour espérer un jour une généralisation de l’appareillage pour les personnes qui en ont besoin. Ainsi, 94% des répondants perçoivent les appareils auditifs comme un moyen de lutter contre l’isolement social et 66% disent ne pas remarquer lorsqu’une personne est appareillée.

Dans la même rubrique
  • Actualités
  • Aides auditives
  • Implants
  • Innovations et produits
  • Nouvelles technologies
  • Produits
  • Actualités
  • Aides auditives
  • Évènements
  • Innovations et produits
  • Marché
  • Organisations professionnelles
  • Politique de santé
  • Produits
  • Vie pro